Devenir rentier en France et sans effort, c’est encore possible

ville

Quand on parle de quelqu’un qui est rentier, on pense directement au millionnaire sur son yacht qui passe sa vie à traverser la méditerranée entre ses différentes résidences secondaires, fumant son cigare et entourés de jolies filles plus sexy les unes que les autres.

 

Mais être rentier ne veut pas dire qu’on doit être Hugues Hefner. Devenir rentier ça commence déjà par améliorer ses rentrées d’argent mensuelles, avoir un petit complément en plus de son salaire. Le but est de pouvoir investir tout en se diversifiant et en limitant les risques. Comment faire ? Il faut prévoir une petite partie de son salaire à l’investissement, et capitaliser sur les bénéfices qui vous réalisez. Soit, si le capital est déjà important via des investissements immobiliers, si votre épargne est plus faible, via des placements sans risque qui permettent d’augmenter ses réserves au fur et à mesure.

Il existe une pléthore d’exemple de gens qui, en commençant du bas de l’échelle, arrivent à gravir les échelons pour se retrouver au top. L’astuce à savoir, c’est que personne ne monte de manière linéaire, mais tout le monde monte bien au coup par coup. Il faut parfois tomber un petit peu pour mieux sauter et surtout persister ! Une des exemples frappant est l’histoire de l’auteur à succès JK Rowling, qui ayant écrit le premier volet d’Harry Potter et partie voir des éditeurs pour le faire publier. Elle est passée par 13 éditeurs différents pour finalement être acceptée. Douze fois, elle s’est vue dire non. Et douze fois elle a ravalé sa fierté pour reprendre son bâton de pèlerin, se relever et allez voir le partenaire commercial potentiel suivant.

Une fois qu’on a la motivation, le désir et la persistance d’aller plus loin, il n’y a plus de limite à ce que l’homme peut faire pour arriver à son objectif. Pour devenir rentier c’est la même chose, mais il faut commencer maintenant.

septembre 29th, 2015 by